Interview avec Emmanuel Lulin, Directeur General de l'Ethique et Delegue du President
Groupe

Emmanuel Lulin Ethics Day

Quels étaient les grandes tendances cette année lors d’Ethics Day et comment gérez-vous après coup toutes les questions reçues ?
La 8ème édition d’Ethics Day a connu un nombre record de questions : plus de 4700 au total, réparties entre le webchat avec Jean-Paul Agon et les dialogues locaux avec chaque patron de pays.

La participation sans cesse croissante des collaborateurs et le niveau d’engagement du management, partout dans le monde, sont un motif de fierté pour nous tous.

Cette année se confirme l’émergence d’un plus grand nombre de questions liées à l’éthique des affaires. Cela démontre à la fois une plus grande maturité et une meilleure appropriation de l’éthique du Groupe.

Ces échanges sont par ailleurs un grand moment de courage managérial qui requièrent de répondre avec le cœur et avec sincérité. Autrement, un patron ne serait pas crédible. 

A ma connaissance, L’Oréal est la seule entreprise dans le monde à organiser depuis 8 ans maintenant un événement d’une telle ampleur.

Que deviennent les questions des collaborateurs ? Il est matériellement impossible de répondre à toute les questions ; cependant elles sont toutes lues afin d’étudier les éventuels axes d’amélioration. Par ailleurs, nous demandons chaque année aux Pays de nous indiquer quelles sont les questions reçues localement qui ont donné lieu à un plan d’action.

Même question pour le Crowdsourcing sur « Comment Mieux Travailler Ensemble »
Il s’agissait du 2ème Crowdsourcing ouvert à toutes les filiales dans le monde : avec plus de 1100 idées envoyées sur lesquelles il y a eu plus de 4000 votes, c’est un bel exercice d’intelligence collective. 

J’interprète le nombre et la qualité des propositions comme un signe de bonne santé et le désir collectif d’inventer, avec Simplicity, le L’Oréal de demain matin. Personnellement, je trouve cela enthousiasmant.

Toutes les idées sur « Comment Mieux Travailler Ensemble » ont d’ores et déjà été transmises au Comité de Pilotage Simplicity et au Comité des Ressources Humaines Groupe afin que soient identifiées les idées qui peuvent donner lieu à des actions concrètes. Chaque patron de pays va également recevoir les idées envoyées par son Pays afin de voir ce qu'il est possible de mettre en œuvre au niveau local. 

Bien entendu, nous reviendrons vers les collaborateurs courant 2017 pour partager sur les actions mises en œuvre.

Comment se situe L’Oréal en matière d’éthique comparé à d’autres entreprises ?
Si je pouvais lancer des fleurs à chacun je le ferais, car ce sont les collaborateurs du Groupe qui ont contribué à construire l’excellente réputation de L’Oréal.

A titre d’exemple : en 2016, L’Oréal a été reconnue pour la 7ème fois comme l’une des « Entreprises les plus Éthiques au Monde » par l’institut Ethisphere.

Par ailleurs, l’indice de réputation éthique Covalence EthicalQuote,  qui couvre les 581 plus grandes sociétés cotées mondiales,  montre que L’Oréal occupe depuis 2015 la 1ère place mondiale dans la catégorie « Personal and Household Goods » et la 2ème place mondiale tous secteurs d’activité confondus, avec une note de Aa+.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que tout est parfait mais je constate une dynamique très positive. C’est important car l’innovation fait régulièrement apparaître de nouvelles questions éthiques. 

Pendant le webchat d’Ethics Day, M. Agon a plusieurs fois incité les collaborateurs à se tourner vers leur Correspondant Éthique. Comment devient-on Correspondant Ethique ?

Concrètement, le patron de pays me propose deux ou trois noms de personnes susceptibles de répondre au profil recherché : un collaborateur qui est reconnu à la fois pour sa performance et sa proximité avec les équipes. Il doit par ailleurs faire preuve d’indépendance d’esprit, de maturité, d’intégrité, d’un sens de l’équité et de courage, être un bon communiquant et avoir une bonne connaissance du business et des équipes. Puis c’est à moi que revient le choix final.

Etre Correspondant Éthique est une mission importante. Les Correspondants occupent par ailleurs des fonctions très variées : Marketing, Commerce, RH, Opérations, Finance, Communication, R&I, Juridique, Sécurité, Digital, etc.

Être nommé Correspondant Éthique est une très belle reconnaissance et aussi une opportunité d’accompagner le développement du Groupe. Sur le plan personnel, les Correspondants Éthiques disent souvent que c’est l’une des meilleures formations au leadership que le Groupe a pu leur offrir !

Aujourd’hui, avec le réseau mondial des Correspondants Éthiques, chaque collaborateur dans le Groupe dispose d’un interlocuteur de proximité.

Le réseau s’est d’ailleurs récemment agrandi avec la nomination de Correspondants Éthiques en France.