L'Oréal USA va dépasser ses Objectifs de Réduction des Émissions de CO2 grâce au Solaire
Groupe

L’entreprise va atteindre ses objectifs de réaliser 100 % de sa production aux États-Unis à partir d’électricité d’origine renouvelable et de réduire de 80 % ses émissions de CO2 grâce à deux centrales solaires parmi les plus puissantes des deux États où L’Oréal est implanté.

solar powered USA

L'Oréal USA a annoncé que ses objectifs de réduction des émissions de carbone seront dépassés et qu’elle construira deux grandes centrales solaires dans ses usines de North Little Rock dans l’Arkansas et de Florence dans le Kentucky. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de la stratégie mondiale de développement durable de l’entreprise Sharing Beauty with All.

Ces deux projets – parmi les plus importants pour chaque État – marquent une accélération des objectifs initiaux de l’entreprise qui étaient de réduire les émissions de CO2 de 60 % par rapport au niveau de référence de 2005. L'Oréal USA réduira ses émissions de 80 % et prévoit d’atteindre 100 % d’électricité d’origine renouvelable pour sa production aux États-Unis, par le biais de projets et l’achat de certificats d’économie d’énergie supplémentaires (CER). La centrale de Florence sera le plus grand générateur solaire à usage commercial du Kentucky et celle de North Little Rock la troisième plus grande à usage commercial de l’Arkansas.

« Réduire nos émissions de CO2 de 80 % et atteindre les 100 % d’électricité d’origine renouvelable pour notre production américaine constitue une étape majeure pour l’Oréal USA, » a déclaré Fréderic Rozé, CEO de L'Oréal Americas. « Cette réalisation témoigne de la passion, de la créativité et de l’innovation de nos équipes, qui nous ont poussés à dépasser nos ambitions premières. Nous nous sommes engagés à être un leader du développement durable aux États-Unis et sommes fiers des progrès accomplis ».

Réalisée en partenariat avec Solar Hill Scenic, l’usine de Florence abritera le plus grand générateur solaire à usage commercial du Kentucky de 1,5 MW. La construction débutera à Florence fin 2016. Elle comprendra environ 5 000 panneaux solaires. La centrale devrait réduire les émissions de CO2 dans le Kentucky d’environ 1195 tonnes par an, soit l’élimination de plus de 4,5 millions de kilomètres parcourus en voitures particulières par an, selon les équivalences en gaz à effet de serre de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA).

L’usine de production de Florence au Kentucky
L’usine de 63 825 mètres carrés où sont fabriqués les produits de soins capillaires pour les marques Garnier, L’Oréal Paris, Matrix et Redken, est la plus grande de l’entreprise aux États-Unis mais aussi du monde, par son tonnage de production. Présent dans le Kentucky depuis plus de 25 ans, L'Oréal USA y emploie plus de 400 personnes.

« Avec ce projet, notre usine devient un emblème de fabrication durable », a déclaré Eric Wolff, directeur de l’usine L'Oréal de Florence. « Nous sommes fiers d’être les précurseurs des énergies renouvelables à usage commercial au Kentucky. » L’usine de North Little Rock, également en partenariat avec Scenic Hill Solar, abritera une centrale de 1,2 MW qui sera le troisième plus grand générateur solaire à usage commercial et le quatrième plus grand projet d’énergie solaire de l’Arkansas. L’installation de 4 000 panneaux solaires à North Little Rock devrait entrer en production au printemps 2017. Elle réduira les émissions de carbone de l’État de 1 326 tonnes par an, soit l’élimination équivalente de près de 5,1 millions de kilomètres parcourus en voitures particulières par an, selon les équivalences en gaz à effet de serre de l’EPA. L’Oréal a installé une première centrale solaire dans son usine de North Little Rock en 2012 qui produit 100 % de l’électricité destinée à l’éclairage extérieur soit 18 000 kWh/an.

L’usine de production de North Little Rock en Arkansas
L’usine de 41 500 mètres carrés où travaillent près de 500 personnes, fonctionne depuis plus de quarante ans. Elle assure la production des produits cosmétiques des marques Maybelline, L’Oréal Paris, Essie et Lancôme. L'Oréal est le quatrième plus grand employeur industriel de la région de Greater Little Rock.

« Nous sommes très heureux de continuer notre programme de développement durable sur notre site », a déclaré Eric Fox, directeur de l’usine L'Oréal de North Little Rock. « La prochaine phase de notre installation solaire in situ ouvre non seulement la voie à plus de production à faible intensité de carbone, mais peut aussi servir de catalyseur pour continuer à investir dans la technologie des énergies renouvelables de notre « État naturel », comme est surnommé l’État de l’Arkansas. »

« Nous sommes très heureux d’être partenaire de l’Oréal, leader reconnu  du développement durable, et d’aider l’entreprise à atteindre ses objectifs audacieux en matière d’énergie propre et renouvelable tout en réduisant ses coûts d’électricité,» a déclaré Bill Halter, CEO de Scenic Hill Solar. « Nous félicitons l’Oréal pour la continuité de son leadership mondial en matière de durabilité et sommes honorés de travailler avec l’entreprise. »

Dans tout le pays, L'Oréal USA est un leader historique de l’énergie solaire. L'Oréal USA a été distingué par le Solar Energy Industry Association (SEIA) comme l’une des 25 premières entreprises américaines ayant une capacité solaire. La société s’est lancée dans l’énergie solaire en 2011 avec la centrale de son usine de Piscataway dans le New Jersey. Avec l’annonce d’aujourd'hui, L'Oréal USA peut se vanter de disposer de 16 installations solaires dans le pays, produisant au total 13,5 MW.

L'Oréal USA est par ailleurs partenaire d’Energy Star auprès de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) depuis 1996 et a récemment rejoint le Green Power Partnership de l’EPA. La société a reçu le prix « Star of Energy Efficiency » de Alliance to Save Energy en 2015 et est devenue la même année membre de Better Buildings, Better Plants Partnership du ministère américain de l’Énergie. La société est aussi signataire du White House American Business Act on Climate Pledge en 2015 et de la CERES Climate Declaration en 2013.

Pour plus d’informations sur le programme de développement durable de L'Oréal USA et de ses objectifs Sharing Beauty with All, veuillez consulter www.sharingbeautywithall.com.