Le prix 2017 L'Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science

Paris, le 8 mars 2017 – En cette journée internationale des droits des femmes, la Fondation L’Oréal annonce l’organisation le 23 mars 2017 de la 19ème édition du Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science. Cette cérémonie mettra à l’honneur 5 femmes scientifiques au parcours exceptionnel, et leurs découvertes révolutionnaires dans les sciences de la matière. 15 jeunes chercheuses prometteuses seront également mises en lumière. Suivant les traces de Marie Curie, née il y a 150 ans, chacune de ces femmes scientifiques fait progresser le monde à sa façon.

  • laureate 1

  • lauréate 2

  • lauréate 3

  • laureate 4

  • leauréate 5

LES LAURÉATES 2017 : DES FEMMES À LA POINTE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Pour cette édition 2017, le Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science célèbre l’excellence, la créativité et l’intelligence de cinq femmes scientifiques éminentes. Les 5 Lauréates seront récompensées le 23 mars à la Maison de la Mutualité à Paris et recevront un prix de 100 000€ pour honorer leurs contributions scientifiques dans les domaines de la physique quantique, de la science des matériaux et de l’astrophysique.

Parce que promouvoir les femmes de science passe par une sensibilisation du Grand Public, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO organisent une semaine de formation à la prise de parole en public ainsi qu’une campagne de communication internationale lancée le 15 mars 2017 dans les aéroports de Paris et de Dubaï, où les voyageurs découvriront une galerie de portraits des 5 Lauréates, en partenariat avec JCDecaux et Aéroports de Paris.

Parce que la science est universelle, il est primordial de mobiliser un public international. C’est pourquoi, pour la première fois, cette année, la cérémonie du 23 mars 2017 sera relayée en direct auprès des internautes du monde entier sur les réseaux sociaux du programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science, d’Elle.fr et de l’UNESCO. A partir du 26 mars 2017, une série-documentaire exclusive – « Chercheuses d’avenir » – sera par ailleurs diffusée chaque dimanche soir sur France 24.  

L’AFRIQUE ET LES ETATS ARABES
Professeur Niveen M. KHASHAB
Professeur agrégé en Chimie organique à l’Université des Sciences et Technologies du Roi Abdullah (KAUST), à Thuwal, ARABIE SAOUDITE
Crée des nanoparticules qui permettent de diagnostiquer les maladies beaucoup plus tôt.
Ses travaux en chimie analytique mèneront à de nouveau traitements médicaux plus ciblés et personnalisés.

L’ASIE-PACIFIQUE
Professeur Michelle SIMMONS
Directrice du Centre d’Excellence en Informatique Quantique et Technologie de Communication, à l’Université de Nouvelles Galles du Sud, AUSTRALIE
Est pionnière dans le domaine des ordinateurs quantiques ultra-rapides.
Ses travaux sur les transistors à l’échelle atomique ouvrent la voie à l’ordinateur de demain.

L’EUROPE
Professeur Nicola A. SPALDIN
Directrice du département Théorie des matériaux à l’Ecole Polytechnique félérale de Zuriche (ETH), SUISSE
Conçoit et modélise de nouveaux matériaux électromagnétiques pour des appareils électroniques plus petits et plus puissants.
Ses recherches sur les matériaux multiferroïques promettent l’avènement d’une nouvelle génération d’appareils électroniques.

L’AMÉRIQUE LATINE
Professeur Maria Teresa RUIZ
Professeur au Département d’Astronomie de l’Université du Chili, CHILI
A découvert un nouveau type d’astre mi-planète mi-étoile, tapi dans l’obscurité de l’univers.
Ses observations sur les naines brunes pourraient apporter des réponses à la question de la vie sur une autre planète.

L’AMÉRIQUE DU NORD
Professeur Zhenan BAO
Professeur au Département de génie chimique à l’Université de Stanford, ETATS-UNIS
A inventé une peau électronique qui permet de retrouver le sens du toucher.
Ses recherches sur des matériaux souples, étirables et conductibles, transformeront demain la qualité de vie des porteurs de prothèses.

LE PRIX 2017 L’ORÉAL-UNESCO POUR LES FEMMES ET LA SCIENCE

Depuis 1998, la Fondation L’Oréal, aux côtés de l’UNESCO, s’engage pour les femmes dans la science pour faire croître la part des femmes dans la recherche scientifique. 150 ans après la naissance de Marie Curie, seulement 28%* des chercheurs sont des femmes et seulement 3% des Prix Nobel scientifiques leur ont été attribués. C’est pourquoi le programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science travaille pour valoriser et accompagner ces chercheuses à un moment charnière de leur carrière. Depuis 19 ans, ce sont plus de 2 700 jeunes femmes scientifiques issues de 115 pays et 97 Lauréates, chercheuses confirmées, incluant les professeurs Elizabeth H. Blackburn et Ada Yonath, qui ont par la suite reçu le Prix Nobel.

LE PRIX L’ORÉAL-UNESCO 2017 JEUNES TALENTS PROMETTEURS INTERNATIONAUX

Le programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science a soutenu en 2016 plus de 260 jeunes femmes scientifiques, qui feront la science de demain, en les accompagnant à un moment charnière de leur carrière lors de leur thèse ou post-doctorat. Une bourse L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science leur est remise lors de cérémonies nationales et régionales qui se tiennent dans plus de 45 pays. Depuis 2001, ce sont plus de 2 700 jeunes femmes scientifiques issues de 115 pays qui ont été ainsi soutenues par la Fondation L’Oréal et l’UNESCO. Parmi ces boursières, chaque année, sont sélectionnées quinze jeunes chercheuses qui sont mises à l’honneur en tant que « Talents Prometteurs ». Pour la première fois, ces chercheuses seront célébrées lors d’un dîner de Gala le 21 mars.

Pour plus d’information : www.forwomeninscience.com

*Rapport de l’UNESCO sur la science vers 2030, 2015