Bourses L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2017
Fondation

La Fondation L’Oréal donne la parole aux jeunes femmes scientifiques qui feront la science de demain.

News>2017>September>Bourses L’Oréal-UNESCO V2

La Fondation L’Oréal a organisé le 11 octobre 2017 l’événement « Génération Jeunes Chercheuses », conférence interactive rythmée de présentations inspirantes, de tables rondes et d’interviews , suivie de la remise des bourses 2017 L‘Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science en partenariat avec l’Académie des sciences et la Commission nationale française pour l’UNESCO. 

Ouvert au grand public et à la communauté scientifique, cet évènement a été honoré par la présence d’invités de marque comme Marlène Schiappa, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes mais a également été relayée en live sur la page facebook du programme ainsi que sur celle de Sciences et Avenir. 


UN ÉVÈNEMENT EN L’HONNEUR DE L’EXCELLENCE SCIENTIFIQUE


La Fondation L’Oréal a remis à 30 jeunes femmes scientifiques au parcours d’excellence une bourse (15 000€ pour les doctorantes et 20 000€ pour les post-doctorantes) afin de les accompagner à un moment charnière de leur carrière.

« Depuis 10 ans, la Fondation L’Oréal s’engage en faveur des femmes dans le monde afin de les soutenir et de les valoriser. A travers le programme Pour les Femmes et la Science, nous avons déjà pu soutenir plus 2700 jeunes femmes scientifiques pour les aider à briser le plafond de verre », déclare Alexandra Palt, Directrice Générale de la Fondation L’Oréal.

Les 30 boursières L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science ont été sélectionnées parmi plus de 1 000 candidates par un jury indépendant composé d’académiciens qui ont tenu à récompenser l’excellence de leur niveau académique, l’originatlité de leur projet scientifique, mais aussi leur désir de transmettre leur passion aux plus jeunes. 

 

LE PALMARES BOURSES FRANCE 2017 L’OREAL-UNESCO POUR LES FEMMES ET LA SCIENCE

• Laure CIESLA – Département d'Astrophysique du CEA de Saclay 
• Caroline DISSAUX – Laboratoire ICUBE de l’université de Strasbourg
• Indira FABRE – Ecole Normale Supérieure - Laboratoire P.A.S.T.E.U.R et Institut de Recherche de Chimie Paris 
• Juliette FEDRY – Unité de virologie structurale de l’Institut Pasteur
• Juliane GLASER – Institut Curie de l’université Pierre et Marie Curie-Paris 6 Unité de Génétique et Biologie du Développement
• Sarah HOUVER – Laboratoire Pierre Aigrain de l’Université Pierre et Marie Curie 
• Adèle JAMES – Laboratoire de Biologie Intégrative des Modèles Marins de la station biologique de Roscoff 
• Lucie JARRIGE – Institut de Chimie des Substances Naturelles (ICSN) / Université Paris-Saclay 
• Ie-Rang JEON - Institut des Sciences Chimiques de Rennes 
• Georgiana JURAVLE – Laboratoire ImpAct du Centre en Neurosciences de Lyon 
• Zoé KOENIG – LOCEAN de l’université Pierre et Marie Curie 
• Fani KOUKOULI – Laboratoire de Neurobiologie Intégrative des systèmes Cholinergiques, Institut Pasteur
• Ai Ing LIM – Unité d'Immunité Innée, Inserm U1223, lnstitut Pasteur, Université Paris Diderot (Paris 7) 
• Antonia MANDUCA – Laboratoire de Physiopathologie de la plasticité synaptique de l'Institut de Neurobiologie de la Mediterranée (INMED) de Marseille 
• Sophie MARBACH – Laboratoire de Physique Statistique de l’École Normale Supérieure 
• Emilie MAURICE – Laboratoire Leprince Ringuet de l’École Polytechnique 
• Marijana MILICEVIC – Centre des Nanosciences et de Nanostructures (C2N), CNRS 
• Amandine MOLLIEX – Institut Jacques Monod de l’Université Paris-Diderot 
• Blandine MONEL – Unité Virus et Immunité de l'Institut Pasteur 
• Aude NYADANU – Laboratoire de Synthèse Organique / Unité Chimie des Procédés de l’université de Paris Saclay 
• Anna-Maria PAPPA – Laboratoire de Bioélectronique, Ecole des Mines de Saint Etienne 
• Eloïse PARISET – Laboratoire BioChip et BioPackaging du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives CEA 
• Sandrine PÉRON – Institut de Physique du Globe de Paris, Université Paris 7 
• Tahina RALITERA – Laboratoire d'Informatique et de Mathématiques, Université de la Réunion  
• Jenny SORCE – Observatoire Astronomique de Strasbourg de l’Université de Strasbourg
• Annalaura STINGO – Laboratoire LAGA de l’université Paris 13 et de l’Institut Galilée 
• Emilie TISSEROND – Laboratoire de Physique des Solides de l’université Paris-Sud XI / Paris-Saclay 
• Séverine TOUSSAINT – Laboratoire CR2P - UMR 7207 / Université Paris Diderot 
• Muriel TYRMAN – Laboratoire SATIE de l’ENS Paris-Saclay 
• Pascale VONÄSCH – Unité de Pathogénie Microbienne Moléculaire de l’Institut Pasteur