Et en Chine ?

L’Oréal est engagé auprès des autorités et des scientifiques chinois pour la reconnaissance des méthodes alternatives et ainsi faire évoluer la réglementation cosmétique vers une élimination totale et définitive des tests sur animaux. Ainsi aujourd’hui, les produits fabriqués et commercialisés en Chine dit « non fonctionnels » comme les shampooings, les gels douche ou le maquillage ne sont déjà plus testés sur animaux. Nous avons ouvert un centre Episkin* à Shanghai en 2014 permettant de produire des peaux reconstruites pour élaborer des tests de sécurité in vitro, alternatifs à l’animal. L’Oréal met cette technologie à disposition des autorités chinoises.

* Episkin est un modèle d’épiderme humain reconstruit.