Lindsay Owen-Jones, manager de l’année 2002

Monsieur Jean-Pierre Raffarin a remis à Lindsay Owen-Jones le prix du Manager de l’année 2002.

Ce prix, créé par Le Nouvel Economiste il y a vingt-sept ans, récompense Lindsay Owen-Jones pour son management et pour le succès de L’Oréal, leader mondial des cosmétiques. Lindsay Owen-Jones, à la tête de L’Oréal depuis 14 ans, a permis au groupe de réaliser 17 années de croissance à deux chiffres : « Parce que nous sommes 50 000 à la vouloir, déclare-t-il, et parce que nous poursuivons non seulement une stratégie industrielle, mais aussi une forme de rêve de perfection ».

Né en 1946 en Grande-Bretagne, Lindsay Owen-Jones est licencié ès lettres de l’université d’Oxford et diplômé de l’Institut Européen d’Administration des Affaires. Entré en 1969 à L’Oréal, il y accomplit un parcours international. Après avoir débuté comme chef de produit, il est très vite nommé en Belgique puis revient en France en 1974 où il devient, en 1976, Directeur du Marketing de la Division des Produits Publics. En 1978, Lindsay Owen-Jones prend la Direction Générale de la filiale italienne de L’Oréal, avant de devenir, en 1981, President and Chief Executive Officer de Cosmair Inc., alors agent exclusif de L’Oréal aux Etats-Unis. Il contribue au développement très rapide de cette société, contrôlée en totalité par le groupe depuis 1994.

En janvier 1984, il est appelé à Paris comme Vice-Président Directeur Général, Vice-Président du Comité de Direction et Administrateur de L’Oréal. En 1988, M. Owen-Jones est nommé Président-Directeur Général de L’Oréal. Il a 42 ans. Il est, par ailleurs, administrateur de Gesparal, de BNP Paribas, de Sanofi-Synthélabo, et membre du conseil de surveillance de Air Liquide.

Officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur, M. Owen-Jones est également Commander of The British Empire.

La semaine dernière à Londres, L’Oréal recevait le prix du Global Corporate Achievement Award 2002 for Europe, décerné par le Groupe The Economist. A Paris, Lindsay Owen-Jones recevait le Prix Challenges du « Meilleur Manager des 20 dernières années », une récompense qui lui a été remise par Francis Mer, ministre de l’Economie et des Finances.