L'Oréal en Inde

Présent en Inde depuis 1994, L’Oréal s’y développe rapidement avec un taux de croissance annuel moyen de 30% durant ces 10 dernières années.

Publicité TV pour le Colossal Kajal - Maybelline NY

Présent en Inde depuis 18 ans, L’Oréal est considéré comme un jeune acteur du marché des cosmétiques. Mais elle est aussi l'entreprise de cosmétiques qui connaît la plus forte croissance avec une moyenne annuelle de +30,2 % et une présence dans 750 000 points de vente. Le Groupe est numéro trois du marché indien des cosmétiques, avec 8 % de part de marché en zone urbaine et un chiffre d'affaires de près de 198 millions d'euros en 2011.

Pour couvrir ce marché de manière optimale, L'Oréal a lancé plusieurs marques dans différentes catégories de produits : les marques dites "grand public" comme Garnier, L’Oréal Paris et Maybelline New York, les marques de luxe comme Lancôme, Yves Saint Laurent, Kiehl’s, Ralph Lauren, Giorgio Armani et Diesel, les marques professionnelles comme L’Oréal Professionnel, Matrix, Kérastase et Kéraskin Esthetics destinées aux salons, et enfin les marques pharmaceutiques telles que Vichy et La Roche-Posay.

Le succès rapide de L’Oréal s'explique par la capacité du Groupe à s'adapter aux exigences d'un marché où les habitudes esthétiques et les achats de cosmétiques sont fermement ancrés dans la tradition. En raison des différences de niveau de vie en Inde, il existe un large éventail de conditionnements et donc de prix. Ainsi, les shampooings Fructis de Garnier existent en sachets vendus 1,5 roupies (0,02 euros).

Ces prix bas sont possibles grâce à la production et à l'approvisionnement en matières premières sur place, notamment avec l'usine de Pune qui satisfait près de 85 % des besoins du sous-continent. En outre, L'Oréal a franchi un pas décisif il y a deux ans en décidant de créer à Bombay un centre de recherche et d'innovation doté de laboratoires d'évaluation et de formulation.

Le saviez-vous ?

 

1/ A l’occasion de son Centenaire, L’Oréal a lancé en Inde le programme « Beautiful Beginnings » destiné aux femmes défavorisées qui ont abandonné leurs études.

Le but est d’assurer à ces femmes une formation de quatre mois à la coiffure et à l’esthétique pour leurs permettre d’ouvrir leur propre salon ou de travailler dans des instituts de beauté existants et, ce faisant, de stabiliser leur avenir.

A ce jour, 75 % des bénéficiaires de ce programme ont déjà trouvé un emploi.

2/ En Inde, les équipes L’Oréal sont particulièrement actives en matière de RSE.

Lancé en 2008, le projet « Care » s’articule autour de quatre pôles : la sécurité, l’environnement, l’éducation des enfants, et la santé et l’hygiène. En 2011, il a permis la construction, sans le moindre but lucratif, de deux salles de classe entièrement équipées. Ces actions ont été récompensées en 2010 par le prix « Citoyen du Monde ».

3/ L’usine de Pune est exemplaire sur le plan du développement durable.

Un programme a été lancé en 2005 et s’étalant jusqu’en 2015, pour réduire de moitié les émissions de CO2, le gaspillage de l’eau et les déchets transportables. De surcroît, près de 320 panneaux solaires ont été installés sur 970m² de toiture.