Propulsée par l'industrie

  • L'Indonésie - Locomotive économique de l'Asie du Sud-Ouest
  • Le puissant consommateur Indonésien
  • Investissements étrangers : l'attrait de l'Indonésie

Le secteur manufacturier tend à générer d’importantes économies d’échelle au sein des entreprises, des industries et des zones urbaines, créant ainsi un cercle vertueux entre la compétitivité et la taille des entreprises.1 Cela crée des emplois de haute qualité, augmente de manière significative la productivité et les salaires. Le secteur manufacturier est en effet un moteur clé de l’économie indonésienne depuis les années 1980 et il demeure un important gisement d’emplois pour le pays, avec 14,4 millions de personnes fin 2010.2

En maintenant son dynamisme pendant la crise économique mondiale, l’Indonésie a réussi à poursuivre le développement de son secteur industriel, qui représente 46,9 % du PIB indonésien, notamment grâce à l’apport de capitaux de grands groupes internationaux. En 2012, l’investissement total dans l’industrie devrait atteindre 120 milliards de roupies, en hausse de 20% par rapport à 2011. Plus des deux tiers de ces investissements (61,04 milliards de roupies) proviennent d’investisseurs internationaux, les investisseurs locaux représentant un peu moins de 39 milliards de roupies en 2011. Le secteur demeure prometteur avec des entreprises comme Toyota Motor Corp et le groupe taïwanais Foxconn Technology qui réfléchissent aux opportunités d’investissement et L’Oréal SA qui inaugure en novembre sa nouvelle usine de produits cosmétiques située à Jababeka.

Grâce à son taux de croissance élevé (6%), à l’abondance de ses ressources naturelles et à un bassin d’emploi à la fois vaste et compétitif, l’Indonésie est devenue une destination de choix pour l’installation et le développement de structures industrielles. La plus importante concentration industrielle se trouve dans les provinces de Java, qui regroupent près des trois quarts de la production manufacturière du pays (hors hydrocarbures), en particulier le textile, la métallurgie, les produits chimiques et l’électronique. Les principaux marchés d’exportation sont la Chine, le Japon, les États-Unis, l’Inde, Singapour, la Malaisie et l’UE.3

1Source : « Indonesia Manufacturing needs a shot in the arm », Vikram Nehru, associé senior, Programme Asie, Chaire Bakrie des études de l’Asie du Sud-Est, Fondation Carnegie
2Source : Global Business Guide Indonesia – 2011
3Source : Global Business Guide Indonesia – 2011
Source globale : Conseil de coordination des investissements de l’Indonésie – BKPM