Le rituel indonésien de beauté

  • Une jeune femme indonésienne
  • Conseils en magasin Kiehl's
  • Un maquillage de mariage Indonésien traditionnel appelé
  • Une beauté profondément enracinée

De nombreux rituels de beauté encore pratiqués aujourd’hui ont évolué au fil du temps tout en préservant leur caractère traditionnel. La plupart d’entre eux utilisent des produits naturels et reposent sur trois catégories principales: les bains, les gommages et les massages.

Cela est particulièrement le cas avec le Mandi Susu, un bain de beauté utilisé par les princesses javanaises pendant des siècles comme élixir de jouvence. Le lait de chèvre, de brebis ou de vache était utilisé avant que des formules plus modernes qui retiennent les principes actifs des protéines adoucissantes ne soient mises au point.

Un autre exemple est le Mandi Lulur, un soin du visage pratiqué dans les palais javanais depuis le 17ème siècle. Il s’agit d’un gommage fait d’une pâte composée d’herbes et d’autres ingrédients – dont le curcuma, le bois de santal, l’huile de jasmin et la poudre de riz – trempés dans l’eau. Aujourd’hui, il est souvent pratiqué dans les salons de beauté et on trouve des pâtes prêtes à l’emploi dans le commerce.

Il existe deux principaux types de massages indonésiens: l’urut et le pijat. Le massage urut est souvent associé à des traitements médicaux. Il agit sur les muscles et le système nerveux pour stimuler la circulation sanguine et sur le système lymphatique pour aider à éliminer les toxines. Les masseurs utilisent leurs doigts, leurs paumes et leurs poings et parfois même leur corps tout entier. Ce n’est pas un massage “agréable” ou relaxant. Le massage préféré, le pijat, est plus doux et plus relaxant. Il s’agit d’un massage moins technique et qui agit en relâchant les tensions grâce à l’utilisation de l’huile de noix de coco mélangé à des fleurs tropicales.

Les Indonésiens sont également très sensibles à la beauté de leurs cheveux. Des cheveux longs, foncés et lisses et un cuir chevelu sain sont le critère de la beauté pour de nombreuses femmes. C’est ce qui explique le phénomène du bain de crème. Ce traitement purement indonésien dure 45-60 minutes par session. Les cheveux sont d’abord lavés, puis séchés à la serviette en préparation de l’application de la crème. Différents types de crèmes pour cheveux sont disponibles pour répondre aux différents types de préoccupations. Certains salons incluent également à la crème des ingrédients frais et naturels comme l’aloé vera, l’avocat, la fraise et la citronnelle. La crème est ensuite appliquée sur les cheveux et le cuir chevelu avec un massage doux de la tête, suivi soit par l’enveloppement de la tête avec une serviette chaude soit par un bain de vapeur sur le sommet du crâne pendant 15 minutes pour afin de favoriser la circulation sanguine tout en ouvrant les racines des cheveux qui absorbent alors les propriétés de la crème appliquée. Enfin, la crème est enlevée avec un shampooing et un rinçage, suivis par l’application d’un tonique pour cheveux, avant d’être séchés. En plus d’être un moment pour se faire dorloter et se détendre, de nombreux Indonésiens ne jurent que par les résultats: les femmes l’adorent, car il rend les cheveux brillants et doux, tandis que les hommes voient en lui une méthode efficace pour prévenir la chute de cheveux.