Un marché en forte progression

Des mannequins lors d'un défilé

Pour 67%, la croissance dans l'industrie du luxe en Chine est attribuée à de nouveaux consommateurs, appartenant à la classe moyenne et plutôt jeunes. © AFP Image Forum

Des mannequins lors d'un défilé

Pour 67%, la croissance dans l'industrie du luxe en Chine est attribuée à de nouveaux consommateurs, appartenant à la classe moyenne et plutôt jeunes. © AFP Image Forum

Le chiffre d’affaires de l’industrie du luxe est passé de 192 à plus de 212 milliards d’euros en 20121. Cette hausse à deux chiffres s’affirme pour la troisième année consécutive, après un bond de 13 % en 2010 puis de 11 % en 2011. La plupart des acteurs du luxe ont bénéficié de ce dynamisme.

En France, ce chiffre d’affaires est évalué à 31 milliards d’euros pour 2012, dont 84% à l’exportation2. Une dynamique qui positionne indéniablement le secteur du luxe comme l'un des fleurons de l’industrie du pays, au même titre que l’aéronautique ou l’agroalimentaire.

Tous les types de produits sont concernés par cette progression, qu’il s’agisse des services comme l’hôtellerie et la restauration ou des biens personnels. Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG) parue au printemps 2012, ce marché des biens personnels haut de gamme - accessoires, mode, parfums, montres et bijoux - devraient d’ailleurs progresser de 3 à 7% d'ici 2014.

L'industrie de la beauté accompagne cette tendance. Ainsi, le marché mondial des cosmétiques continue d’afficher une progression soutenue et devrait connaître en 2013 une croissance moyenne à un chiffre. De manière générale, les parfums, les soins et le maquillage séduisent une clientèle toujours plus grande à travers le monde.

1 Selon une étude de l’observatoire italien Altagamma associé au cabinet Bain&Co, parue en mai 2012
2 Selon une étude de l’observatoire italien Altagamma associé au cabinet Bain&Co, parue en mai 2012

Le saviez-vous ?

 

1/ Selon une étude publiée par KPMG en 2011, les consommateurs chinois associent les produits de luxe à certains pays et sont attachés aux marques européennes, particulièrement celles d’origine française. La France occupe d’ailleurs la première place pour les cosmétiques et parfums (cités par 76% des personnes interrogées), la mode (37%) et les sacs (33%).

2/ Premiers consommateurs de luxe dans le monde, les Chinois assurent désormais à eux seuls 25% des dépenses de produits de luxe dans le monde, ce qui fait d'eux la nationalité la plus consommatrice en la matière devant les Américains (Bain & Company, décembre 2012).

3/ Les Chinois achètent principalement leurs cosmétiques à Hong Kong, Taïwan et Macao (60%), puis en Chine continentale (51%) et en Europe (20%) - où la France fait figure de référence sur ce marché (Etude KPMG, mars 2013)..