L'Oréal, acteur historique du travel retail

Des publicités Lancôme dans l'aéroport
Des publicités Lancôme dans l'aéroport

Présent dès 1947 dans le premier magasin «Duty Free» à Shannon, L’Oréal fait figure de pionnier dans ce circuit. Dès les années 1980, L’Oréal Luxe enrichit son offre en développant des lignes de produits spécifiquement et exclusivement conçues pour ce mode de distribution. Cette adaptation de l’offre se caractérisait déjà par le développement de conditionnements spécifiques, compatibles avec les normes de sécurité en vigueur et avec le style nomade de ces achats de voyage, notamment avec de plus petits contenants ainsi que des offres tournées vers l’achat cadeau ; tels les coffrets miniatures de parfums ou les palettes de maquillages devenus des «incontournables» du circuit.

Aujourd’hui, le Groupe L’Oréal, leader historique du «Travel Retail», est reconnu comme un expert : en témoigne la confiance accordée par Korean Airlines, lors de la conception des premiers «SkyShop» à bords de ses A380. La compagnie aérienne a fait appel à la division asiatique «Travel Retail» de L’Oréal Luxe, pour concevoir un espace recréant l’atmosphère d’une boutique de luxe en tenant compte des contraintes techniques d’une cabine d’Airbus.

Loin de représenter un circuit de distribution complémentaire, le «Travel Retail» s’impose comme un élément clé du dynamisme commercial de L’Oréal. En 2012, le «Travel Retail» affiche une croissance à deux chiffres.

Les ventes au «Travel Retail» se font majoritairement dans les boutiques d’aéroports, pour plus de 60%, suivi par les ventes dans les boutiques «downtown», à bord des avions ou des ferries et des bateaux de croisière1.
Avec près de 4,8 milliards de passagers en 2011, le trafic aérien continue de progresser pour atteindre 11,4 milliards de passagers à l’horizon 20302. Une montée en puissance que L’Oréal Luxe a anticipé, avec près de 3000 personnes sur le terrain (y compris les conseillères de beauté dédiées aux marques du groupe) réparties dans 171 pays.

Pour renforcer son leadership, le Groupe L’Oréal s’appuie sur un portefeuille de marques parfaitement adapté à ce circuit, sur son expertise des profils des voyageurs «acheteurs de beauté» et sur sa capacité à adapter sur chaque point de vente, ses offres, ses services, ses assortiments de produits et ses animations, pour apporter à ces «Global Shoppers» une expérience «sur mesure» qui tient compte de leurs spécificités.

1 Source Generation 2012
2 Rapport ETRC ACI Janvier 2013 : total des passagers vols domestiques et internationaux

Le saviez-vous ?

 

1/ Les deux plus importantes boutiques Giorgio Armani Cosmétiques dans le monde (en poids de chiffre d’affaires) sont toutes deux situées à l’Aéroport de Dubaï. Cet aéroport a depuis longtemps construit son image autour du shopping, de luxe en particulier. Dans ces boutiques, la collection « Privée », gamme la plus « exclusive » de Giorgio Armani parfum, atteint des records de vente avec, en moyenne, près de 30 parfums vendus chaque jour (à un prix moyen de 180 euros).

2/ Les Japonais sont les premiers acheteurs de produits de beauté dans l’aéroport de Honolulu Hawaï. Au total, ils représentent près de 60% des passagers internationaux de cet aéroport1. Les conseillères de Beauté du Groupe sont donc formées pour un service «à la japonaise» ce qui inclut une maîtrise de la langue.

1 source Paxsmart 2012

3/ Les chinois en voyage consacrent plus de 80% de leur budget au «shopping» (Travel Retail ou sur lieu de destination). Ce budget moyen est estimé à 14500€1.

1 source Global Blue survey 2012