Le développement produit, du rêve à la réalité

Le rôle du développement technique de L’Oréal Luxe est d’orchestrer le processus de développement produit de la Division

Interview d'Antoine Vanlaeys, Directeur des Opérations L’Oréal Luxe

Le rôle du développement technique de L’Oréal Luxe est d’être le chef d’orchestre du processus de développement produit de la Division.

Cette fonction permet de transformer « le rêve en réalité » de l’idée créative jusqu’à la mise sur le marché des produits, conformes aux désirs de la marque.

Chaque année ce pôle, composé de 80 personnes, assure le développement de 1500 nouveaux produits pour les marques Lancôme, Armani, Yves Saint-Laurent, Biotherm, Helena Rubinstein, Diesel, Cacharel, Victor & Rolf, Stella McCartney et Maison Martin Margiela.

Concrètement, il coordonne et assure la cohérence des grandes étapes que sont la finalisation de la définition, la conception, l’industrialisation et la fabrication du produit.

La phase d’ajustement de la définition produit se fait en lien avec les équipes marketing et les designers. Elle est essentielle pour anticiper dès l’amont la faisabilité industrielle du concept produit. La phase de conception consiste ensuite à traduire l’idée produit en données techniques utilisables industriellement pour l’élaboration et l’industrialisation du packaging, de la formule et les outils de production. La phase de production est réalisée dans les usines L’Oréal Luxe. La diffusion globale des produits et supports associés est assurée, en étroite collaboration avec les équipes de la Supply Chain.

Autant d’éléments indispensables à la théâtralisation des 40 000 points de ventes des produits L’Oréal Luxe à travers le monde. Un développement adapté aux exigences des produits et des Marques de la conception à la mise sur le marché conduit les Opérations L’Oréal Luxe à allier à la fois Artisanat d’Art à Industrie d’Excellence.

Le saviez-vous ?

 

1/ La Division Luxe de L’Oréal a enregistré en 2012 une progression de son chiffre d’affaires de 8,3% à données comparables et de 16% à données publiées. Sur chacun des trimestres, la division supplante la croissance du marché, grâce notamment au dynamisme de Lancôme, et aux bonnes performances réalisées en Asie et en Amérique du Nord.

2/ L’Oréal Luxe est n°1 du marché mondial des parfums. Une position de leader qui s’est renforcée en 2012 grâce à une année très dynamique en matière de lancements. «La Vie Est Belle» de Lancôme, notamment, s’est imposé comme un immense succès et représente le plus grand lancement mondial de l’année 2012 sur le marché des parfums féminins.

3/ Le « Made In » est vital pour le secteur du Luxe. Il est synonyme d’artisanat et de savoir-faire. Si la grande majorité des marques de Luxe du Groupe sont produites en France, la marque américaine Kiehl’s est fabriquée aux Etats-Unis et la marque japonaise Shu Uemura au Japon, une manière de respecter l’origine historique des marques.