Un modèle industriel adapté aux exigences du luxe

De l’artisanat à l’industrie d’excellence, les Opérations sont au service de la croissance des marques et de leurs ambitions

Interview d'Antoine Vanlaeys, Directeur des Opérations L’Oréal Luxe

Le mot « luxe » englobe plusieurs réalités. Si l’appellation traditionnelle représente le «fait main» par des artisans d’excellence, le concept ne se limite désormais plus au sur-mesure : la mondialisation du marché du luxe implique le passage d'une échelle artisanale à une échelle industrielle, tout en continuant à maitriser la capacité d’offrir des produits uniques « ultra-luxe ». Cette double réalité du secteur impose à L’Oréal Luxe d’appréhender les Opérations comme un atout essentiel, au service de la croissance de ses marques et de leurs ambitions.

C’est dans cette optique que le pôle européen d'excellence industrielle et logistique a été créé en 2009 en Nord-Picardie. Spécialisés par technologies, les trois sites qui le composent sont de véritables « centres d’excellence ».

Cette organisation confère à L'Oréal Luxe une expertise technique forte et une grande agilité industrielle : deux caractéristiques essentielles pour accompagner la croissance de la division, suivre les cycles d'innovation et renforcer la compétitivité du Groupe sur le marché mondial du Luxe.

Ce Pôle Industriel est complété par une organisation dédiée à la conception et à la coordination des nombreux lancements des marques de L’Oréal Luxe. La maîtrise totale de la chaîne de conception est assurée en interne par des équipes disposant de compétences uniques. Sur le plan logistique, une Supply Chain intégrée et mondiale permet de garantir une exécution parfaite jusqu’au point de vente et d’assurer la disponibilité et la théâtralisation des lancements partout dans le monde.

Le saviez-vous ?

 

1/ SICOS
L’usine de SICOS se situe dans le département du Nord (59), en Nord-Pas-de-Calais. Elle a été construite en 1970 par le Groupe L’Oréal. Entre 1970 et 1998, l’usine réalisait toutes les technologies pour la marque Lancôme. Elle s’est depuis spécialisée dans les émulsions. Elle produit aujourd’hui les soins, les mascaras et les fonds de teint pour les marques Yves Saint Laurent, Helena Rubinstein, Giorgio Armani, Lancôme et Biotherm. L’usine veille à limiter son impact environnemental et s’est fixé pour objectif de réduire sa consommation d’eau, sa production de déchets et ses émissions de CO2 de 50% entre 2005 et 2015.

2/ FAPAGAU
L’usine de FAPAGAU se situe dans l’Aisne (02), en Picardie. Fapagau a été construite en 1985. Elle est spécialisée en fabrication et conditionnement de parfums de luxe et travaille notamment pour les marques Giorgio Armani, Viktor & Rolf, Lancôme, Cacharel, Diesel, Yves Saint Laurent, Biotherm et Maison Martin Margiela. C’est aujourd’hui surement le plus important centre de production de parfum de prestige au monde. L’objectif environnemental que s’était fixée l’usine de réduire à l’horizon 2015 ses émissions de CO2 de 50% a été atteint dès 2012.

3/ B.R.I
L’usine de B.R.I. (Beauté Recherche Innovation) se situe à Lassigny dans l’Oise (60), en Picardie. Construite en 1966 par le Groupe Yves Saint Laurent, elle est intégrée à la Division Luxe du Groupe L’Oréal depuis 2008. Aujourd’hui, l’usine est spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de maquillage anhydre de prestige et dans la production de parfums à façon de marques telles qu’Yves Saint Laurent, Viktor & Rolf. B.R.I. s’est engagée à réduire son impact environnemental et ambitionne de diminuer sa consommation d’eau, sa production de déchets et ses émissions de CO2 de 50% entre 2005 et 2015.