Un nouveau Centre Mondial de Recherche Capillaire
Engagements

Le nouveau Centre Mondial de Recherche Capillaire de L’Oréal est la tête de pont d’un réseau de six pôles régionaux dans le monde. A la pointe de la recherche...et de l’environnement.

Pour répondre aux attentes très diverses des consommateurs pour la beauté de leur cheveu, L’Oréal a inauguré en mars 2012 son Centre Mondial de Recherche Capillaire situé à Paris Saint-Ouen. Les programmes de Recherche & Innovation (R&I) du centre portent exclusivement sur les métiers capillaires : la Coloration, le Soin Capillaire (shampoings, après-shampoings) et la « Forme » qu’il s’agisse du coiffage (laques, gels, cires) ou de la permanente, du lissage ou du défrisage.


Pour répondre aux attentes très diverses des consommateurs pour la beauté de leur cheveu, L’Oréal a inauguré en mars 2012 son Centre Mondial de Recherche Capillaire situé à Paris Saint-Ouen. Les programmes de Recherche & Innovation (R&I) du centre portent exclusivement sur les métiers capillaires : la Coloration, le Soin Capillaire (shampoings, après-shampoings) et la « Forme » qu’il s’agisse du coiffage (laques, gels, cires) ou de la permanente, du lissage ou du défrisage.


  • Scientifique mesurant la densité de cheveux grâce à un Phototrichogram.
  • Evaluation sur cheveux asiatiques (rinçage d’un colorant capillaire).
  • L’extérieur du nouveau centre de recherche capillaire L’Oréal, à Saint-Ouen.
  • Machine à shampoings pour cheveux.

Ce centre de recherche est l’illustration de notre stratégie d’universalisation de la beauté qui repose sur une connaissance très fine des particularités et des attentes des consommateurs pour leur offrir une beauté sur-mesure, c’est-à-dire adaptée à leurs différents modes de vie, habitudes de beauté et pouvoir d’achat.
Jean-Paul Agon Président-Directeur Général de L’Oréal

Un investissement de 100 millions d’euros

C’est l’un des investissements les plus importants de l’histoire de la recherche de L’Oréal. Ce centre de 25 000m² abrite 500 personnes : ils sont chimistes, physico-chimistes, opticiens, spécialistes des matériaux, métrologues, rhéologues, informaticiens, statisticiens. Conçu dans son architecture et ses aménagements pour favoriser des espaces collaboratifs propices au partage et transfert des compétences, ce centre de recherche offre aux collaborateurs des méthodes et des outils du futur dans un environnement agréable et de qualité.

À la pointe des technologies : automatisation, modélisation, évaluation sensorielle


Pour soutenir le flux d’innovation, des outils ambitieux permettent aux chercheurs d’explorer plus largement les innombrables possibilités qu’apporte la science de la formulation et de l’évaluation. Par exemple, des robots miment des applications de produits sur des mèches ou préparent les formules pour gagner du temps.

Des outils originaux de modélisation numérique permettent à partir des données déjà acquises d’évaluer des formulations virtuelles pour ne développer réellement que celles qui ont le plus de chances de répondre aux attentes des consommateurs. Au-delà de leur efficacité technique, scientifiquement démontrée, les produits suscitent de l’émotion. Pour mesurer cette composante, ce centre de recherche a développé une expertise d’évaluation sensorielle en s’appuyant sur une cinquantaine de techniciens experts et des protocoles qui suivent les gestes des consommateurs et recueillent leur ressenti.

La tête de pont d’un réseau mondial


En tant que tête de pont mondial d’un réseau de six pôles régionaux de R&I, le centre abrite les Directions Internationales des métiers du cheveu : coloration, soin et forme. Basées à Saint-Ouen, elles définissent la stratégie d’innovation pour chaque métier dans le monde et animent le portefeuille mondial d’innovations. Les six pôles régionaux de R&I sont situés au Japon, en Chine, en Inde, aux Etats-Unis, au Brésil et à Saint-Ouen pour l’Europe. Les laboratoires capillaires des pôles régionaux ont aussi une double mission : interpréter les stratégies d’innovation proposées par le centre mondial et les adapter aux spécificités de leur marché pour inventer de nouveaux produits qui répondent aux attentes des consommateurs locaux. Ces innovations locales pourront être internationalisées par un processus de déploiement mondial de « reverse innovation ».

Une prise en compte globale de l’environnement


Pour quantifier les performances du bâtiment, L’Oréal s’est appuyé sur une démarche HQE qui vise à obtenir des bâtiments sains, confortables et plus respectueux de l’environnement que les bâtiments de la même génération. A Saint-Ouen, une quinzaine de critères environnementaux ont été pris en compte pour décrire et évaluer les qualités du centre : relation du bâtiment avec son environnement, choix des matériaux, gestion de l'eau et de l'énergie, qualité sanitaire de l'air et de l'eau, confort visuel acoustique et olfactif.

Ce bâtiment réalise un ensemble d'excellentes performances environnementales techniques qui ont été reconnues par CERTIVEA*. Plusieurs réalisations méritent d'être soulignées :

  • Une attention particulière a été apportée à la conception du bâtiment afin de préserver au maximum la lumière du jour, l’ensoleillement et le calme pour les riverains
  • Le bâtiment bénéficie du chauffage urbain
  • 35% de l’eau chaude sanitaire est produite à la partir de panneaux solaires
  • L’air neuf des locaux est préchauffé par la récupération d’énergie sur l’air extrait
  • Les locaux bénéficient d’un éclairage naturel excellent tout en préservant une très bonne isolation thermique
  • L’éclairage artificiel des bureaux est lié à la luminosité extérieure et à la présence de personnes
  • Les façades sont munies de coursives extérieures qui servent de protection solaire et facilitent l’entretien
  • Les plafonds à alvéoles absorbent le bruit pour le confort des bureaux paysagers
  • Les terrasses végétalisées agrémentent la vue des riverains, permettent le stockage de l'eau de pluie surabondante et offrent une isolation importante
  • L’eau de pluie est récupérée pour arroser les espaces verts
  • Enfin, afin de favoriser les déplacements les moins polluants, L’Oréal a initié un Plan de Déplacement Entreprise (PDE) pour favoriser l'utilisation des transports en commun et du covoiturage par les collaborateurs.

* CERTIVEA est un organisme mandaté pour développer et gérer la marque « NF bâtiments tertiaires démarche HQE »

Chiffres clés

  • 25 000 m2
  • 500 employés
  • 100 millions d'euros d'investissement


La responsabilité du fait du produit englobe chez L’Oréal plusieurs aspects tels que la santé et la sécurité des consommateurs, l’étiquetage des produits et des services, la communication marketing, le respect de la vie privée des clients ainsi que le respect des textes.

Espace Experts

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez les fiches GRI :