Depuis 80 ans, la vie est belle en Lancôme
Lancôme

80lancomedoor

La Maison Lancôme fête cette année ses 80 ans de beauté. L’occasion de célébrer les femmes qui inspirent la marque, de ses clientes à ses ambassadrices, et d’affirmer tout au long de l’année à travers une série d’initiatives pleines de joie que décidément la vie est belle en Lancôme.



Que sont 80 ans ? Que signifient huit décennies de beauté, d’innovations scientifiques, de parfums, de soins et de produits de maquillage exceptionnels, de célébration heureuse d’une féminité toujours fidèle à elle-même et qui ne cesse pourtant de se réinventer ? C’est la question à laquelle Lancôme a souhaité répondre à l’occasion de l’anniversaire de sa création. Regarder en arrière pour mieux aller de l’avant, parce qu’une Maison c’est avant tout une histoire qui inspire l’avenir et construit le futur. Celle de Lancôme est née en 1935 de la vision d’un homme en avance sur son temps, Armand Petitjean: une beauté à la française, donc libre et par conséquent heureuse. Une beauté qui allège et renforce. La beauté d’être soi. Une beauté heureuse.

 

« Nous avons voulu faire avant tout de cette célébration un moment de joie», précise Françoise Lehmann, Directrice Générale de Lancôme. « Parce que pour Lancôme, beauté rime avec bonheur. Un anniversaire en forme de fête donc, qui chaque mois viendra réaffirmer ce qui est la plus grande ambition de la marque : rendre la vie des femmes plus belle en Lancôme ! ».  Un anniversaire pensé comme une invitation à savourer pleinement la beauté de la vie tout au long d’une année riche de surprises. A commencer par un film à la fantaisie irrésistible : « Ceci n’est pas une rose » a été imaginé par la Maison Lancôme avec la complicité du réalisateur Thomas Thyman pour capturer 80 ans de beauté à la française. Dans l’esprit du mouvement artistique, né à Paris quelques années avant Lancôme, une série de tableaux mettent en scène comme dans un rêve, de beauté bien sûr, des éléments constitutifs de la Maison à la rose. Révélé exclusivement sur internet le 20 février 2015, veille du jour anniversaire de la création de la Maison (le 21 févier 1935), il sonne le lancement officiel de cette année de célébration.

 

Autre temps fort : un beau livre, de ce ceux que l’on voudra longtemps garder et regarder, publié aux Editions du Regard, et disponible dans une sélection de librairies à travers le monde à partir de mars. Une histoire de bonheur bien sûr, écrite d’une plume romanesque par l’écrivain français Stéphane Guibourgé. L’histoire d’une Maison dont l’ambition est depuis toujours d’offrir aux femmes la liberté de s’épanouir. Celle de la femme française aussi, cultivant son bonheur comme un art de vivre. Un récit au ton vif et poétique qui fait également la part belle aux images, perpétuant l’esprit des grandes collaborations artistiques qui depuis toujours font Lancôme, avec la participation des illustrateurs David Downtown, Vahram Muratyan et Cécilia Carlstedt, entre autres, et des photographes Charles Helleu, Nico, Alexi Lubomirski, Peter Lindbergh ou Nick Knight…

 

Les comptoirs Lancôme seront aussi aux couleurs des 80 ans de la marque à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme en mars que la Maison met à l’honneur chaque année. Ils mettront par ailleurs en scène en juillet de beaux coffrets en éditions limitées de produits iconiques (Advanced Génifique, le mascara Hypnôse et La vie est belle). La célébration sera également digitale, avec la première édition limitée exclusive au site Lancôme, trois couleurs inédites de L’Absolu Rouge inspirées de teintes patrimoniales mais aussi une plateforme participative et créative, « You are Lancôme»,  où les amoureux de Lancôme pourront se mettre en scène pour mieux exprimer leur vision de la Maison.

 

Point d’orgue de cette année riche de beauté, Lancôme donnera en juillet prochain une soirée magique en présence de de ceux qui, photographes, réalisateurs ou makeup artists, ont contribué à façonner son image. Pendant la semaine de la Couture et à Paris naturellement. Puis pour clore l’année, la maison proposera en hommage aux métiers d’arts et à leurs artisans français qui l’accompagnent depuis toujours, deux objets d’ultra luxe : une nouvelle interprétation du rouge à lèvres « Les Jumelés » (1958), l’un des joyaux des collections Lancôme, et une édition bijoux du très précieux Absolu de La vie est belle, quelques gouttes de concentré de bonheur lové au cœur d’un sourire de cristal.

 

La boucle sera ainsi bouclée : plus que jamais la vie sera belle en Lancôme. Depuis 1935, aujourd’hui et pour longtemp.