D'où vient la résistance du cheveu?
Recherche & Innovation

Why is hair so strong

La réponse se trouve dans la publication « Keratin network modifications lead to the mechanical stiffening of the hair follicle fiber », parue dans Proceedings of National Academy (PNAS), signée conjointement par une équipe de L’Oréal Recherche et du laboratoire de Physique des Solides de l’Université Paris-Sud. Cette publication permet de mieux comprendre la mécanique du cheveu et révèle la dynamique de son organisation supramoléculaire. 

En effet, la fibre capillaire est dotée d’une propriété mécanique unique qu’est sa résistance à la casse et à l’étirement. Afin de comprendre son origine, une équipe multidisciplinaire de chercheurs a étudié la maturation progressive de la fibre capillaire, à partir du bulbe. 
 
En recourant à la technique de la microscopie à force atomique, les chercheurs ont mis en évidence l’organisation progressive d’un réseau enchevêtré de microfibrilles de kératine, associée à une augmentation concomitante du diamètre, un compactage continu et une orientation de plus en plus parallèle de ces filaments. En outre, ils ont enregistré un affermissement mécanique de la fibre conjointement à cette formation biologique progressive. 
 
Cette étude confirme que le réseau de microfibrilles de kératine est probablement stabilisé dans un premier temps par des liaisons spécifiques (dites isopeptidiques), et dans un second temps par un réseau de réticulation sous l’action de la cystéine.
 
Des résultats sur lesquels pourront désormais s’appuyer les chercheurs pour identifier et concevoir de nouveaux composés actifs qui pourraient moduler les propriétés mécaniques de la fibre capillaire.

Pour lire cette étude, suivre le lien: http://www.pnas.org/content/113/21/5940.long

Pour savoir plus sur notre contribution au dernier Congrès mondial consacré à la Recherche Capillaire, cliquez sur le lien: http://www.congress.loreal.com/2015-whrc.php

A propos de Proceedings of National Academy: http://www.pnas.org/site/aboutpnas/index.xhtml