Esprit d’équipe et culture du champion : quand L’Oréal fait sa coupe du monde
Carrières

À l’heure où les Bleus s’entraînaient pour la victoire, en juin dernier, une autre World Cup réunissait à Milan plus de 450 employés de L’Oréal, venus de 16 pays différents. Un championnat de football et de volleyball à l’image du Groupe et de ses valeurs : l’esprit d’équipe et « culture du champion ». 

 

  • Loreal-world-cup

  • Loreal-world-cup2

  • Loreal-world-cup3

  • Loreal-world-cup4

Jouer collectif, c’est savoir perdre et gagner ensemble
Depuis sept ans, la World Cup L’Oréal réunit des collaborateurs du monde entier, et inclue notamment les équipes d’Amérique du Nord qui participaient cette année au championnat pour la première fois. Cette rencontre sportive exceptionnelle a donné l’occasion à tous les participants de mettre en œuvre les valeurs du Groupe : force de caractère, loyauté, discipline, mais surtout esprit d’équipe et leadership. Un bel exemple de cette cohésion des équipes, au-delà des clivages nationaux : un joueur espagnol est venu à la rescousse de l’équipe Moyen-Orient pour remplacer un collègue blessé… et L’Oréal Middle East a gagné le match.

Cette manière de jouer collectivement illustre les valeurs que le Groupe entend déployer au quotidien. Car que signifie l’esprit d’équipe, si ce n’est la capacité à travailler avec des collaborateurs aux cultures et aux personnalités diverses, chacun devenant un maillon du succès de l’entreprise ? Jouer collectif, c’est assumer cette responsabilité, en en faisant un moteur de réussite. C’est se réjouir collectivement du succès d’un collaborateur tout en soutenant celui qui faiblit, et c’est aussi accepter de collaborer au-delà des divergences de point de vue et des oppositions éventuelles.

Ne pas avoir peur de l’échec
Portés par cette responsabilité collective, les collaborateurs sont ainsi encouragés à prendre des risques. Comme le souligne Enrique, Finance Manager chez L’Oréal Luxe Espagne et coach de son équipe de football, « il est important de ne pas se focaliser sur les réussites ou les échecs. Au contraire, il faut consacrer toute notre énergie à construire une culture saine », une culture commune qui est la véritable clé du succès. Car la force du groupe tient à sa capacité de rebond et d’amélioration collective. En somme, chacun apprend à être résilient face aux erreurs pouvant être commises par ses collaborateurs, mais aussi à voir dans l’échec une opportunité de progression.

Devenir champions, ça se cultive
Plus généralement, c’est une « culture du champion » que L’Oréal s’emploie à développer au sein de ses équipes, comme pendant ces rencontres sportives du mois de juin. Comment devenir des champions ? En cultivant la passion, la persévérance et le respect – entre les collaborateurs mais aussi vis-à-vis des opposants. Une qualité qui fait la marque des vrais leaders, comme en témoigne Fabio, L’Oréal Italy Sales Area Manager pour YSL & Biotherm : « Sans respect, le succès ne signifie rien. On apprend à ne jamais écraser un joueur déjà à terre. Sans respecter les autres, on ne va nulle part. Les personnes fortes n’abaissent pas les autres ; au contraire, elles les élèvent. C’est ce que le sport nous enseigne ! ».