Mieux vivre les traitements oncologiques grâce aux soins de beauté et de bien-être
Fondation

Une étude inédite réalisée par la Fondation L’Oréal auprès de 1 166 personnes atteintes de cancer a permis de mettre en évidence les bienfaits des soins de beauté et de bien-être sur la qualité de vie des patients, mais aussi le fait qu’aujourd’hui trop peu de patients connaissent l’existence de ces soins et en bénéficient. À travers des partenariats noués dans le cadre hospitalier, associatif et avec des institutions scientifiques, la Fondation L’Oréal agit pour permettre au plus grand nombre de patients de pouvoir accéder à ces soins de beauté et de bien-être et professionnaliser la discipline. 

Loreal Fondation_Unicancer

Améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer

On dénombre de plus en plus de cas de cancer, et si l’efficacité des traitements est croissante, il ne faut pas négliger les effets secondaires de ces thérapies, dont certaines durent plusieurs années.

« Perçus comme de véritables bulles d’oxygène par les patients dont le corps est agressé par la maladie, les traitements ou la chirurgie, les soins de beauté et de bien-être permettent d’aider les patients à aborder les effets indésirables des traitements et les perturbations de l’image de soi », explique Alexandra Palt, Directrice Générale de la Fondation L’Oréal.

Aussi appelés « soins onco-esthétiques », ces soins sont prodigués gratuitement à l’hôpital ou dans des structures dédiées en ville, par des socio-esthéticiennes spécialement formées. Organisés individuellement ou sous forme d’ateliers collectifs, ces moments privilégiés associent aux soins de beauté (soin du visage, soin des mains et des pieds, modelage, maquillage) des conseils techniques, une écoute et un moment de détente.

Une étude inédite réalisée par la Fondation L’Oréal en 2017 auprès de 1 166 patients atteints de cancer a permis d’analyser l’impact des soins de beauté et de bien-être sur leur qualité de vie. Le premier bienfait mentionné par les patients interrogés consiste à recevoir des conseils utiles de mise en beauté et de gestion des effets indésirables des traitements (pour 86 % des répondants). Passer un moment de détente et de bien-être physique et psychologique apparait comme le deuxième apport le plus important (selon 84 % des bénéficiaires).

Des soins oncologiques de support à part entière selon les médecins

Les soins de beauté et de bien-être sont reconnus par l’Institut national du cancer et le Plan cancer comme « soins oncologiques de support », c’est-à-dire qu’ils font partie de l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, conjointement aux traitements, et sont à ce titre encadrés par l’Association francophone des soins oncologiques de support (AFSOS).

« Les soins onco-esthétiques jouent un rôle fondamental dans le parcours thérapeutique car ils contribuent à restaurer l’intégrité physique et psychologique des patients, à humaniser la prise en charge médicale et à la réappropriation de soi », affirme le Dr Mahasti Saghatchian, oncologue médicale à l’Institut Gustave Roussy et à l’Hôpital Américain de Paris.

« Certains traitements médicamenteux peuvent avoir des conséquences dermato-cosmétologiques source d’une dégradation de l’image corporelle des patients et par conséquence souvent de leur moral. Intégrés au parcours de soins et à l’équipe pluridisciplinaire, les soins de beauté et de bien-être apportent un soutien précieux », indique le Professeur Ivan Krakowski, oncologue médical à l’Institut Bergonié et Président de l’AFSOS.

Permettre l’accès au plus grand nombre

Alors que les soins de beauté et de bien-être permettent d’améliorer significativement la qualité de vie des patients atteints de cancer, l’étude révèle que seulement 4 patients sur 10 déclarent y avoir eu accès et plus d’1 sur 4 ne même pas en connaître l’existence.

En réponse à ce constat, la Fondation L’Oréal agit pour déployer les soins de beauté et de bien-être à l’hôpital et en ville, et ainsi permettre l’accès au plus grand nombre.

En 2017, grâce aux partenariats que la Fondation L’Oréal a bâti avec des structures hospitalières, telles que Unicancer, et associatives, comme l’association Rose, 48 structures en cancérologie proposent des soins de beauté et de bien-être, et 6 500 personnes atteintes de cancer ont bénéficié gratuitement de ces soins.

« Nous souhaitons accompagner les patients tout au long de leur maladie, pour leur apporter du mieux-être, soigner leur apparence physique et les aider à restaurer leur "estime de soi". Notre ambition, avec la Fondation L’Oréal, est de développer l’accès aux soins de beauté et de bien-être au sein de nos Centres de lutte contre le cancer. Aujourd’hui, seuls 8 à 10 % de patients ont pu y avoir accès, nous visons avec ce partenariat que demain 30 % puissent en bénéficier, soit 3 fois plus qu’aujourd’hui. Nous souhaitons bien sûr à terme que tous nos patients puissent bénéficier de soins de socio-esthétique », indique Pascale Flamant, Déléguée générale d’Unicancer.