L’insertion professionnelle au cœur de l’intégration des réfugiés
Engagements

Convaincu que la Diversité est une source de richesse et de créativité, L’Oréal s’est investi pour proposer des opportunités aux étudiants réfugiés à la recherche d’expériences professionnelles.

Insertion professionnelle des réfugiés

Pour faire bouger les lignes, L’Oréal France s’est associé au Lab’Ho et à la Fondation The Adecco Group dans la rédaction d’un Livre Blanc opérationnel sur l’insertion professionnelle des réfugiés en France, sorti à l’occasion de la journée Internationale des réfugiés. 

Sur le terrain, le groupe L’Oréal soutient « Interngration », programme créé par cinq collaborateurs du Groupe. La sortie du Livre Blanc fut l’occasion pour Tony Cocoual, Talent Acquisition Director Selective Divisions chez L’Oréal de présenter ce programme ambitieux qui vise à proposer à des personnes réfugiées qualifiées des stages de 6 mois au sein des équipes de L’Oréal.

Initié lors du Sommet One Young World« Interngration » a pour objectif de valoriser les profils des candidats réfugiés, leurs compétences et leur parcours professionnel.

Pour mettre en place « Interngration » et identifier les profils, L’Oréal a collaboré avec la startup sociale Wintegreat spécialisée dans l’Intégration professionnelle de personnes réfugiées à haut potentiel, en partenariat avec les grandes écoles françaises (ESCP, Sciences Po, HEC...).

Avec l'aide de Wintegreat, une première sélection est effectuée et les meilleurs candidats intègrent ensuite un processus de recrutement pour un stage chez L’Oréal.

À date, les premiers résultats sont encourageants. En 2017, la première promotion était constituée de 5 recrues, en 2018 de 9 recrues. La prochaine promotion est en cours de recrutement. Les profils des candidats sont très variés et la diversité des métiers L’Oréal permet de proposer des parcours sur mesure adaptés aux compétences de chacun (finance, recherche, RSE, marketing, opérations…).

L’ambition de L’Oréal est de doubler les résultats en France par rapport à 2017, de déployer le programme dans une ou plusieurs autres filiales et également d’encourager d’autres entreprises à créer des programmes similaires.