L’Oréal-Unesco Pour Les Femmes Et La Science dévoile les noms des 5 lauréates de sa 15ème édition Groupe

L’Oréal Unesco pour les Femmes et la science dévoile les noms des 5 lauréates de sa 15e édition

Paris, le 19 octobre 2012 – La Fondation l’Oréal et l’UNESCO ont révélé aujourd’hui les noms des cinq femmes scientifiques récompensées pour la 15e édition du Prix l’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

Le Prix 2013 Pour les Femmes et la Science

Les applications des travaux des lauréates 2013 témoignent d’approches novatrices dans la recherche fondamentale en sciences physiques : qu’il s’agisse de permettre une meilleure compréhension du changement climatique, de faire avancer les recherches sur les maladies neurodégénératives, ou de favoriser la découverte de nouvelles sources d’énergie potentielles.

Les Lauréates du Prix 2013 en sciences physiques sont :

  • Professeur Francisca Nneka OKEKE, Université de Nigeria, Nsukka (Nigeria) Pour ses travaux pionniers sur les variations quotidiennes des courants ioniques dans la haute atmosphère, qui pourraient améliorer notre compréhension du changement climatique.
  • Professeur Pratibha GAI, Université d’York (Royaume-Uni), Pour la mise au point d'une technique de visualisation innovante, permettant d'observer les réactions chimiques des atomes de surface des catalyseurs, ouvrant la voie au développement de nouvelles sources d'énergie et de nouveaux médicaments.
  • Professeur Reiko KURODA, Université des sciences de Tokyo (Japon), Pour l'explication de la différence fonctionnelle entre les molécules "gauchères" et "droitières", donnant lieu à de nombreuses applications pour la recherche, notamment sur les maladies neurodégénératives telles que l'Alzheimer.
  • Professeur Marcia BARBOSA, Université fédérale de Rio Grande do Sul, Porto Alegre (Brésil). Pour la découverte d’une anomalie de l’eau, qui pourrait entrainer une meilleure compréhension d’une grande diversité de phénomènes, des séismes au mécanisme de repliement des protéines essentiel pour le traitement de certaines maladies.
  • li>Professeur Deborah JIN, National Institute of Standards and Technology, Université du Colorado, Boulder (Etats-Unis) Pour avoir été la première scientifique à refroidir des molécules à tel point qu’elle a pu observer des réactions chimiques au ralenti, ce qui pourrait améliorer notre connaissance des processus moléculaires et favoriser la découverte de nouvelles sources d’énergie.

Le jury du Prix était présidé par le Professeur Ahmed Zewail, Prix Nobel de Chimie 1999 et titulaire de la Chaire Linus Pauling à l’Institut de Technologie de Californie.

"Ces cinq femmes scientifiques d’exception apportent au monde une compréhension plus fine du fonctionnement de la nature" a déclaré Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO. "Leur recherche d’avant-garde et leurs découvertes modifient notre façon de voir et de penser dans de nombreux domaines des sciences physiques et repoussent les frontières de la science et de la technologie. De telles avancées peuvent transformer nos sociétés. Les recherches et l’engagement des lauréates sont une source d’inspiration pour nous tous."

Les cinq Lauréates recevront leurs prix lors d’une cérémonie qui aura lieu le 28 mars 2013 à Paris. Chacune d’entre elles recevra 100 000 US$ dollars pour sa contribution majeure à la recherche en sciences physiques.

Un programme mondial de promotion des femmes de science et de leur carrière

"Nous sommes très fiers d’avoir changé le visage de la science en apportant notre soutien aux femmes scientifiques" a déclaré Jean-Paul Agon, Président Directeur Général du Groupe L’Oréal et Président de la Fondation L’Oréal. "Nous sommes convaincus qu’ensemble la science et les femmes nourrissent l’espoir et portent la découverte, l’innovation et l’excellence. Tous les meilleurs talents doivent être mis à contribution pour réaliser ce grand dessein. L’Oréal s’engage pour les femmes, L’Oréal s’engage pour la science."

Créé en 1998, le partenariat L’Oréal-UNESCO est un engagement de long terme dédié à la promotion des femmes de science et à l’encouragement des vocations scientifiques. Le programme Pour les Femmes et la Science s’est progressivement développé à l’échelle mondiale, et comprends des bourses de recherche internationales, régionales et nationales et un réseau de plus de 1300 femmes de 106 différents pays.

Au cours des 15 dernières années, le Prix Pour les Femmes et la Science a récompensé une grande diversité de scientifiques, 77 femmes au total dont les travaux couvrent tout le spectre de la science, depuis le traitement des maladies jusqu’à la protection de l’environnement. Chaque année, la créativité de ces femmes scientifiques et l’importance de leurs découvertes contribuent sans cesse à une meilleure compréhension du monde dans lequel nous vivons et à son amélioration.

--------------

Contact presse

Juliette Jacovidis / 01 40 89 96 64 / juliette.jacovidis@agence-elan.com

Emma Callus / 01 40 89 96 69 / emma.callus@agence-elan.com

A propos de la Fondation L’Oréal

La Fondation L’Oréal incarne la volonté du groupe L’Oréal de s’engager dans une démarche citoyenne par des actions de générosité. Ses missions s’articulent autour de deux grandes causes que sont la promotion de la science et l’aide aux plus fragiles.

Porteuse de valeurs d’excellence, de générosité et de créativité, la science est au cœur des engagements de la Fondation qui promeut notamment la place des femmes dans les carrières de la recherche, à travers son programme "Pour les Femmes et la Science", désormais développé dans le monde entier en partenariat avec l’UNESCO.

Qu’il s’agisse de chirurgie réparatrice, de socioesthétique ou d’éducation, les autres engagements de la Fondation s’appuient sur la beauté pour améliorer la vie des personnes fragilisées et les aider à se réinsérer, à retrouver l’estime de soi et la dignité nécessaire à toute vie sociale.

A propos de l’UNESCO

Depuis sa création en 1945, l’UNESCO a poursuivi la mission de promouvoir la science au service du développement durable et de la paix. Elle met l’accent sur les politiques et le renforcement des capacités dans le domaine des sciences, de la technologie et de l’innovation et sur la promotion et le développement de l’enseignement des sciences et de l’ingénierie. L’UNESCO favorise la gestion durable de l’eau douce et des ressources océaniques et terrestres, la protection de la biodiversité et l’utilisation de la science pour faire face aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles. L'Organisation se consacre aussi à l'élimination de toute forme de discrimination et à la promotion de l'égalité entre hommes et femmes, notamment dans la recherche scientifique.