Bolivie : Quinoa, la biodiversité source d’innovation

En 2015, L’Oréal a mis sur pied en Bolivie un projet d’approvisionnement responsable de son de quinoa, apportant ainsi un nouveau débouché à cette culture.

191_main.jpg

04/2016

Tout le monde connaît le quinoa, mais moins le « son » de quinoa, c’est-à-dire l’enveloppe qui protège la graine. Jusqu’à présent, ce dernier n’était pas exploité. Or, les chercheurs de L’Oréal ont récemment démontré que les saponines et les polyphénols que contient le son de quinoa détiennent des propriétés exfoliantes. Et Chimex, la filiale du Groupe spécialisée dans la conception et le développement de procédés écoresponsables, a conçu et développé un procédé d’extraction par chimie verte.

De 2015 à 2018, L’Oréal a mis sur pied en Bolivie un projet d’approvisionnement responsable de son de quinoa, et contribue, avec ses partenaires locaux, à former les producteurs aux pratiques agricoles bas carbone.

Renouvelable, issu de source durable, obtenu par un procédé de chimie verte et biodégradable, l’extrait de son de quinoa est une matière première exemplaire du programme d’innovation durable de L’Oréal.

La marque Kiehl’s utilise l’extrait de son de quinoa dans son produit Night Refining Micro-Peel Concentrate et a produit une vidéo (ci-dessous en anglais) pour en expliquer les vertus.

En savoir plus :