Des plantes qui transforment les boues en compost

des-plantes-qui-transforment-les-boues-en-compost_main.jpg

04/2016

L’usine d’Ormes, en France, est spécialisée dans la fabrication de produits de maquillage. Pour traiter les boues de la station d’épuration, un projet original a été mis en place en 2015. Il s’agit d’un jardin appelé « filtre planté », sur lequel sont épandues les boues provenant de la station d’épuration. Assimilant la matière organique contenues dans ces dernières, les plantes les transforment en un humus qui sera alors utilisé comme compost.

Une fois en fonctionnement maximal, le jardin, d’une surface de plus de 1 000 m2, sera capable de traiter l’intégralité des boues produites par la station.

En savoir plus

- Le principe de phytoépuration

MARQUES

Réduire la génération de déchets

D’ici à 2020, nous aurons réduit de 60 % les déchets générés par nos usines et nos centrales de distribution. Par ailleurs, depuis fin 2015, l’objectif de zéro déchet en décharge a été atteint pour l’ensemble des usines. Un défi pour L’Oréal, qui a choisi de définir comme « déchet » tout rejet solide qui n’est pas un produit ni commercialisé.