Une usine dans le désert

C’est à 70 km à l'est du Caire, sur 10 hectares de désert, qu’a vu le jour la première usine de L’Oréal de produits de coloration et de soin pour cheveux, destinés aux marchés du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord.

une-usine-dans-le-desert_main.jpg

04/2016

Ouverte en mai 2013, elle a produit 50 millions d'unités en 2014. Le caractère durable de la production a été pris en compte : l'isolation du bâtiment est particulièrement performante et il a été conçu de manière à limiter les consommations d’eau et d’électricité. L’usine du Caire est d’ailleurs la première en Égypte à avoir obtenu, en août 2013, la certification LEED Silver.

S'inspirer de l'existant
 

Son secret de fabrication ? Capitaliser sur les technologies qui ont fait leur preuve. « L'Oréal a construit 4 usines en quelques années et nous avons optimisé ce qui avait déjà été fait, notamment à Kalouga, en Russie », explique David Quetin, en charge de l'usine du Caire. Avec une taille similaire, un même catalogue de produits et la même exigence d'isolation thermique, l'usine du Caire est largement inspirée de son homologue russe. Une fois son rythme de croisière atteint, l'enjeu environnemental pour l’usine égyptienne sera d’accélérer le passage aux énergies renouvelables.

MARQUES

Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Nous nous sommes fixés comme objectif, d’ici à 2020 de diminuer de 60 %, par rapport à 2005, les quantités absolues d’émissions de gaz à effet de serre dans nos usines et nos centrales de distribution, et de 20 % les émissions liées au transport de nos produits versus 2011.